DPFC

Vos avis nous importent, continuez de renseigner les formulaires de sondage sur les modules.

DIRECTION DE LA PÉDAGOGIE ET DE LA FORMATION CONTINUE

MOBILE LEARNING COTE D'IVOIRE  : SIGNATURE D'UNE CONVENTION ENTRE LA MINISTRE KANDIA CAMARA DU MENETFP ET LE RECTEUR DE L'AUF

Le ministre de l'Education nationale, Mme Kandia Camara, a signé, dans la soirée du 11 février, à son cabinet à Abidjan-Plateau, avec le recteur de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), Jean-Paul de Gaudemar, l'acte de rétrocession du financement du projet « Mobile Learning Côte d'Ivoire » estimé à plus de 200 millions de FCFA. Financé par l'Agence française de développement (AFD) et devant durer deux ans (2015-2017), ce projet vise, à travers une formation ouverte et à distance avec des tablettes, à renforcer les capacités de 400 instituteurs et 600 professeurs de collège de cinq villes pilotes.

Il s'agit d'Agboville, Divo, Bouna, Boundiali et Séguéla. Avec les tablettes, les bénéficiaires ont plus de liberté et d'autonomie à s'auto-former où qu'ils soient et selon leur disponibilité sans dépendance de la connexion internet. Ils peuvent accéder aux modules déjà téléchargés sur leurs tablettes et s'exercer.

Mme le ministre qui a bénéficié du son soutien de sa collègue de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Ly-Ramata Bakayoko, a déclaré que « les Technologies de l'information et de la communication permettent de réduire les coûts de formation sans en altérer la qualité ».

Remerciant l'AFD, partant tous ses partenaires techniques et financiers pour leur constant appui en faveur du système éducatif ivoirien, Mme Kandia Camara « s‘est engagée à faire bon usage des moyens et outils mis à sa disposition et à créer une synergie entre les différents projets en cours afin d'atteindre le maximum de bénéficiaires pour une école et des ressources humaines de qualité ».

De son côté, M de Gaudemar, recteur de l'AUF qui sert de courroie de transmission entre le ministère et l'AFD, a réaffirmé l'engagement de son organisation « à mettre son expertise, son innovation technologique et son partenariat à la disposition de la Côte d'Ivoire qui a fait beaucoup d'effort en termes de scolarisation ».

Cette formation qui sera coordonnée par la Direction de la pédagogie et de la formation continue (DPFC) porte sur 13 modules dans quatre disciplines fondamentales que sont français, mathématiques, physique-chimie et sciences de la vie et de la terre, et trois disciplines transversales, à savoir éducation aux droits de l'Homme et de la citoyenneté, psychologie et culture pédagogique.

La première année de la formation est réservée à l'équipement, à l'installation du plateau technique et à la production des modules. Quant à la seconde année, elle est exclusivement consacrée à la formation des enseignants, au suivi pédagogique et à l'évaluation de la formation.